Sur la base des plus de 850 000 offres d’emploi disponibles sur le site en octobre 2017, Adzuna, le moteur de recherche d’offres d’emploi en ligne, a réalisé en octobre dernier une étude sur l’importance des compétences linguistiques dans le recrutement. L’objectif était de déterminer quelles sont les langues les plus valorisées par les recruteurs et par conséquent l’impact sur le salaire.

L’impact de parler une seconde langue sur le salaire et sur les offres d’emploi
Près d’une offre d’emploi sur dix exige de parler une seconde langue. On remarque toutefois que les emplois en région parisienne mettent plus l’accent sur les langues, presque 15% des offres d’emploi exigeant une seconde langue. Par rapport à l’an dernier, la demande de ce type de profil a d’ailleurs légèrement augmenté (+5% en un an).
Au niveau du salaire, force est de constater que parler une seconde langue permet d’augmenter sa rémunération de 15% (39 376€ contre 34 250€). C’est une tendance à la hausse puisque le salaire de ce type de profil a augmenté de 9% par rapport à l’an dernier.
Hyacinthe Mutin, responsable d’Adzuna France, déclare : “Les offres d’emploi pour les candidats maîtrisant une ou plusieurs langues étrangères ont légèrement augmenté entre 2016 et 2017. C’est principalement la hausse de la demande pour des profils anglophones (+7,50%) qui explique cette évolution mais on relève aussi une augmentation des offres à destination des candidats lusophones (+5%), certainement liée au développement des échanges commerciaux entre la France et le Portugal.”

L’anglais, la langue la plus demandée ?
Les recruteurs accordent beaucoup d’importance à l’anglais (83% des entreprises demandant une seconde langue exigent de parler anglais) ainsi qu’à l’allemand (6,3% des offres) et à l’espagnol (3.2% des offres).
Parler anglais peut également permettre de gagner un salaire jusqu’à 19% plus important.
L’allemand est quant à elle particulièrement demandé dans le Grand Est, la maîtrise de cette langue étant exigée pour presque 38% des offres d’emploi demandant une langue étrangère (et 3,5% des offres d’emploi pour cette région).
Vient ensuite la question des secteurs dans lesquels l’anglais est le plus valorisé. Si les postes d’ingénieurs ne pas nécessiter une grande maitrise de l’anglais (salaire augmenté de seulement 2.2%), les comptables anglophones pourront voir leur salaire augmenter de quasiment 20%.

Parler une troisième langue, un moyen d’augmenter son salaire ?
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, parler une troisième langue ne permet pas de gagner plus d’argent. En effet, les jobs requérant d’être trilingue sont en général bien moins payés que les emplois bilingues (-28%), du fait que ces emplois sont pour la plupart pour des positions en dehors des postes de cadres.
Les régions qui proposent les plus d’offres trilingues sont toutes frontalières. C’est l'Alsace qui est actuellement le premier demandeur de personnes trilingues, avec une préférence pour le profil français/anglais/allemand. C’est d’ailleurs le profil le plus recherché avec 30% des offres bilingues.

Hyacinthe Mutin, responsable France d’Adzuna, déclare : “Emmanuel Macron veut que les étudiants parlent deux langues européennes d’ici 2024 mais en réalité, c’est une compétence qui est encore peu demandée et valorisée sur le marché du travail.”

Pour plus d'informations : www.adzuna.fr/about-us.html
Nous suivre sur Facebook : www.facebook.com/AdzunaFrance et sur Twitter : @Adzunafr

www.adzuna.fr

Par Adzuna